Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
cueillir et cuisiner .fr

Utiliser le lierre grimpant

27 Septembre 2020 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Fait maison

Le lierre grimpant est toxique et nous ne pouvons pas le consommer mais nous pouvons l'utiliser pour fabriquer de l'huile de massage, de la lessive, du shampoing et décorer la maison de ses jolies baies noires.

Le lierre est le symbole du lien (je m'attache ou  je meurs), mais aussi de la persévérances. Il est résistant et veut sans cesse monter vers la lumière.

 

Fabriquer son huile de lierre : 

L'huile de lierre sert à apaiser les douleurs ostéo-musculaires et les courbatures. Pour les douleurs articulaires persistantes j'y ajoute quelques gouttes d'huile essentielle de gaulthérie.

Première étape : récolter les feuilles de lierre.

Promenez vous tranquillement avec l'intention de vous fabriquer une huile de lierre pour améliorer votre bien-être.

Laissez-vous "appeler"  par les feuilles les plus jolies, les plus brillantes, celles qui sont disposées à vous aider.

Prenez soin d'en cueillir de toutes les formes : palmées, arrondies, des grandes, des petites, des jeunes vert tendre, des plus anciennes vert foncé.

A la maison, lavez  vos feuilles à l'eau vinaigrée (si vous avez cueilli "propre", une seule eau suffit), puis séchez les soigneusement. Il ne faut pas qu'elles soient humides pour être mises dans l'eau.

Prenez un bocal en verre et mettez y vos feuilles en tapissant tout le tour du bocal puis en remplissant le centre. On peut couper les feuilles. Personnellement je ne le fais pas car j'y mets des intentions de guérison et laisse les feuilles agir.

Lorsque le bocal est plein, couvrez les feuilles d'huile d'olive bio, extraite par première pression à froid. Attendez qu'elle se mette en place et complétez le niveau. L'huile doit entièrement recouvrir les feuilles. Fermez le bocal et placez le au soleil ou à la lumière.

Le lendemain, si nécessaire, remettez de l'huile de manière à ce que les feuilles soient bien recouvertes. Durant 21 jours vous laisserez votre pot à la lumière en le retournant chaque jour pour que toutes les feuilles trempent bien. Si des feuilles ne sont pas dans l'huile, elles risquent de moisir.

Au bout de 21 jours, filtrez l'huile et placez la dans de petits flacons afin de ne pas mettre toute la quantité d'huile à l'air quand vous l'utilisez.

Etiquetez vos pots et rangez les à l'intérieur d'un placard à température constante et bien fermé. Ce produit se conserve plusieurs années.

 

Faire sa lessive au lierre :

Cueillez 50 feuilles de lierre. Lavez-les soigneusement. Froissez-les pour casser les fibres (si vous avez la peau sensible, mettez des gants).

Versez un litre d'eau sur les feuilles et laissez bouillir 15 mn.

Laissez refroidir et filtrez dans un flacon de conservation.

Personnellement j'ajoute une cuillère à soupe de bicarbonate de soude et quelques gouttes d'huile essentielle de lavande ou de pamplemousse.

Ce mélange convient à toute sorte de linge et se conserve environ 6 semaines.

Attention : Les peaux sensibles peuvent développer des allergies à l'huile comme à la lessive. Il faut toujours essayer le contact sur une partie de peau fragile et attendre 24 h pour voir s'il y a réaction.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Cueillir et utiliser les baies de l'automne

22 Septembre 2020 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Les cueillettes

La nature a au moins 15 jours d'avance sur le calendrier alors il est grand temps d'aller découvrir les baies de l'automne et d'apprendre à utiliser leurs vertus.

Rendez-vous dimanche 27 septembre à 10 h 30 à Saint Broladre. 

Devant la chapelle Sainte Anne. Il devrait faire beau mais les bottes ou de bonnes chaussures et un pantalon long sont indispensables pour se préserver des orties.

Pensez à vous protéger des piqures de moustiques, ils sont virulent ces temps-ci.

Si vous souhaitez préparer une boisson vitaminée, munissez vous d'un petit bocal en verre de 250 cl avec environ 100 cl d'eau pure. Vous y déposerez vos baies au fur et à mesure de la récolte et elles commenceront leur macération.

Pour les autres récoltes prévoyez des sac en papier ou des boites hermétiques. Vous pourrez faire 4 ou 5 récoltes différentes.

Pensez à un petit sécateur ou des ciseaux car certaines branches sont splendides pour égayer la maison. Un bloc note pourrait vous être utile car il y a de nombreuses recettes pour utiliser toutes ces richesses.

Tarif adhérent 10 € - Non adhérent 12 €

Adhésion annuelle 10 €

Inscription indispensable car nombre de participants limité à 9 personnes.

(Pas de masque puisque nous sommes en pleine nature mais chacun sera attentif au respect de la distanciation physique.)

 

Lire la suite