Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
cueillir et cuisiner .fr
Articles récents

Dans les sous-bois après l'orage

23 Juin 2022 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Musique des plantes

Les récents orages ont chargé les sous-bois d'effluves merveilleuses qui nous relient à notre ancestralité.
Je vous propose de vivre un moment" hors du temps", au son de la musique des fougères, du ruisseau qui coule en cascade et en humant les odeurs d'humus chargé de substances très relaxantes.

Vendredi  24 juin à 15 h

Samedi 25 juin à 16 h 30

Dimanche 26 juin à  16 h 30

 

Rendez-vous sur le parking de l'église de Saint Broladre 

muni d'un siège ou d'un tapis isolant et protégés de l'humidité au bord de l'eau.

Inscription indispensable, participation au chapeau.

Lire la suite

SORTIES DE JUIN

31 Mai 2022 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Les promenades

Relaxation végétalo-musicale sous les tilleuls du Mont Dol.

Prévoir siège ou tapis pour vous installer confortablement

Samedi 4 - Vendredi 10  et  Dimanche 26 à 16 h 30

Rendez-vous sur le parking du tertre – Inscription indispensable 

 

                   

Saint Broladre, vallée du Riskoop : Une promenade tranquille le long du ruisseau, qui nous laisse le temps d’observer de plus près tout ce que nous offre la nature pour notre plaisir, notre santé et notre bien-être.

Samedi 11 - Vendredi 24 à 15 h

Rendez-vous sur le parking de l’église de Saint Broladre. Inscription indispensable sur cueilliretcuisiner@orange.fr

 

 

Balade contée à Saint Broladre : “5 sens pour communiquer avec la nature, découvrir ses secrets et s’immerger dans la magie du vivant.“

Mercredi 8 et Mercredi 22 à 14 h 30

Rendez-vous sur le parking de l’église de Saint Broladre - Inscription indispensable 

Lire la suite

Comment préserver la biodiversité

21 Mai 2022 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Les promenades

Comment préserver la biodiversité

La nature nous propose des richesses infinies si nous ne les détruisons pas par des actions irresponsables. Les cultures intensives, que ce soit dans les champs ou dans les forêts ont déjà détruit une grande partie de cette biodiversité.

Dans mon enfance, je voyais des petits escargots de toutes les couleurs, du rose pâle au marron foncé en passant par l’orange et le jaune, c’était un plaisir de les collectionner pour un instant avant de les remettre en liberté. Il n’était pas rare de se faire frôler par un cerf-volant ou autre insecte qui parfois s’accrochait dans les cheveux. J’ai observé des chenilles de toutes sortes qui se muaient en papillons multicolores. De grosses sauterelles dites à couteau se régalaient dans les champs et faisaient plein de petits. Dans la rivière nous pêchions les porte bois, sous les pierres on trouvait des orvets. Il y avait des oiseaux partout, les odeurs de campagne étaient variées, les bourdonnements envahissaient l’espace….en 50 ans tout cela s’est fait très rare. Qu’en restera t’il dans 50 ans si nous ne faisons rien.

 

Qu’est-ce que la biodiversité ?

Selon l’OFB ( Office Français de la Biodiversité) la biodiversité désigne l’ensemble des êtres vivants ainsi que les écosystèmes dans lesquels ils vivent. Ce terme comprend également les interactions des espèces entre elles et avec leurs milieux.

La biodiversité est la diversité du monde vivant animaux, végétaux, champignons, bactéries…), à différentes échelles : celle des gènes, des espèces, des écosystèmes et des paysages. Un écosystème est un ensemble formé par un milieu et les espèces qui y vivent et qui interagissent avec le milieu et entre elles.

Prenons un exemple : le saule têtard que l’on appelle aussi parfois les trognes, ces arbres à l’allure bizarre qui, le soir au crépuscule, nous font penser à de drôles de personnages..

 

Le saule têtard a de nombreux avantages : réservoir de biodiversité, qualité des paysages, production de bois durable, stabilisation des berges et atténuation des inondations... Ils sont les reliques et les derniers témoins d'une certaine conception agricole.

A une époque pas très éloignée, les saules avaient une grande importance pour le paysan. Les branches étaient utilisées comme bois de chauffage, l'osier pour la vannerie (paniers, corbeilles, nasses...). Ils servaient pour la délimitation des parcelles et de repères, offraient de l'ombrage aux bêtes et stabilisaient les berges.

Le saule têtard est un écosystème à lui tout seul. Les coupes régulières provoquent la cicatrisation de l’arbre. Les cavités ainsi formées offrent le gîte et le couvert à de nombreuses espèces animales et végétales qui viennent s’y nourrir et s’y abriter ou abriter leurs petits.

De petits écosystèmes il y en a partout, dans les murailles, dans les souches d’arbres, dans les rochers sous la mer et même au sommet des plus hautes montagnes. Même lorsqu’on ne la voit pas, lorsqu’elle est microscopique, la vie est partout et nous devons en prendre soin car elle nous permet de vivre. Nous faisons partie de la nature au même titre que le plus petit insecte, nous obéissons aux mêmes lois.

 

 

PROCHAINES SORTIES

  • S'immerger au cœur de la biodiversité : utiliser ses 5 sens pour se relier au vivant dans les sous bois de Saint Broladre
  • Relaxation par la musique des plantes : sous les tilleuls du Mont Dol

Contactez moi pour connaître les dates.

 

 

 

Lire la suite

Cueillir en conscience

11 Mai 2022 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Les cueillettes

 

 

 

Bonjour à tous,

Pour faire suite à plusieurs demandes, je vous propose une sortie "cueillir en conscience pour le bien de tous".

Qu'il s'agisse des fleurs du jardin, des légumes du potager ou des plantes sauvages, savoir cueillir "en conscience" et surtout en étroite communication avec les plantes est indispensable.  Chacun peut trouver son chemin à travers les thèmes évoqués durant cette sortie pour établir une meilleure relation avec ce que nous récoltons.

Deux possibilités : 

- vendredi 20 mai à 15 h 

- samedi 21 mai à 11 h.

Rendez-vous sur le parking de l'église de Saint Broladre. Inscription indispensable 

Pas de tarif, mais une libre participation.

Je vous souhaite une excellente semaine et vous dit à très bientôt

Anne-Marie GERNOT

Lire la suite

Il fait si beau...

24 Mars 2022 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT

Je vous propose un sortie "musique des arbres" au Mont Dol ce week-end. Nous pourrons prendre de la force auprès du chêne, nous nourrir de la musique du châtaignier et nous relaxer sous les tilleuls....ou simplement nous poser autour d'une fougère qui fera vibrer nos racines profondes.

Samedi 26 mars à 14 h  et  dimanche 27 mars à 16 h.

Autres dates et/ou horaires sur demande.

Participation libre, inscription indispensable.

Pensez à apporter de quoi vous installer confortablement : tapis, couverture, siège et un peu d'eau pour vous hydrater.

A bientôt pour profiter de ce beau soleil !

Lire la suite

Bonne Année 2022

17 Janvier 2022 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT

C’est un rituel en début d’année de se souhaiter bonne année. . On peut le faire automatiquement par politesse, par convenance et on peut le faire avec le cœur, de manière appropriée à chacune de nos relations.

Cette année beaucoup m’ont dit : „j’ai du mal à dire bonne année...la situation générale n’est pas porteuse d’espoir“. Je suis convaincue que toute situation difficile nous aide à grandir si nous parvenons à la traverser en conscience.

Alors je vous souhaite à tous 

Une très bonne année 2022 : la paix, la joie, la sérénité, l’ouverture au changement et à la solidarité. Et plein de belles sorties dans la nature car la santé découle de tout cela.

 

 

Lire la suite

Balade contée musicale

23 Mai 2021 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Les arbres

 Regardez les arbres comme vous ne l'avez jamais fait !

 

Ils font partie de notre quotidien, ils se fondent dans le paysage et souvent nous ne les voyons même pas...mais s'ils disparaissaient, que deviendrions nous ?

Depuis la nuit des temps les arbres nous protègent, nous aident au quotidien et parfois nous guident. Ils nous nourrissent et nous soignent avec générosité.

Ils sont nos compagnons de route, nos amis de toujours et nous avons tous un souvenir d'enfance, une émotion pour un arbre particulier, que nous gardons dans notre cœur.

Vous vous essaierez à vivre comme un arbre, à voir et à entendre comme lui et à vous relaxer en écoutant leur musique.

 

Profitez d'une balade contée musicale en famille, entre amis, à une date et un horaire de votre choix .

7 jours sur 7 de 10 h à 19 h (sous réserve de disponibilité), ces sorties s'adressent à tous et s'adaptent aux particularités de chacun.

Sortie familiale ouverte à tous, et à tous les âges.

 

Inscrivez-vous pour retenir la date et l'horaire qui vous conviendra le mieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Utiliser le lierre grimpant

27 Septembre 2020 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Fait maison

Le lierre grimpant est toxique et nous ne pouvons pas le consommer mais nous pouvons l'utiliser pour fabriquer de l'huile de massage, de la lessive, du shampoing et décorer la maison de ses jolies baies noires.

Le lierre est le symbole du lien (je m'attache ou  je meurs), mais aussi de la persévérances. Il est résistant et veut sans cesse monter vers la lumière.

 

Fabriquer son huile de lierre : 

L'huile de lierre sert à apaiser les douleurs ostéo-musculaires et les courbatures. Pour les douleurs articulaires persistantes j'y ajoute quelques gouttes d'huile essentielle de gaulthérie.

Première étape : récolter les feuilles de lierre.

Promenez vous tranquillement avec l'intention de vous fabriquer une huile de lierre pour améliorer votre bien-être.

Laissez-vous "appeler"  par les feuilles les plus jolies, les plus brillantes, celles qui sont disposées à vous aider.

Prenez soin d'en cueillir de toutes les formes : palmées, arrondies, des grandes, des petites, des jeunes vert tendre, des plus anciennes vert foncé.

A la maison, lavez  vos feuilles à l'eau vinaigrée (si vous avez cueilli "propre", une seule eau suffit), puis séchez les soigneusement. Il ne faut pas qu'elles soient humides pour être mises dans l'eau.

Prenez un bocal en verre et mettez y vos feuilles en tapissant tout le tour du bocal puis en remplissant le centre. On peut couper les feuilles. Personnellement je ne le fais pas car j'y mets des intentions de guérison et laisse les feuilles agir.

Lorsque le bocal est plein, couvrez les feuilles d'huile d'olive bio, extraite par première pression à froid. Attendez qu'elle se mette en place et complétez le niveau. L'huile doit entièrement recouvrir les feuilles. Fermez le bocal et placez le au soleil ou à la lumière.

Le lendemain, si nécessaire, remettez de l'huile de manière à ce que les feuilles soient bien recouvertes. Durant 21 jours vous laisserez votre pot à la lumière en le retournant chaque jour pour que toutes les feuilles trempent bien. Si des feuilles ne sont pas dans l'huile, elles risquent de moisir.

Au bout de 21 jours, filtrez l'huile et placez la dans de petits flacons afin de ne pas mettre toute la quantité d'huile à l'air quand vous l'utilisez.

Etiquetez vos pots et rangez les à l'intérieur d'un placard à température constante et bien fermé. Ce produit se conserve plusieurs années.

 

Faire sa lessive au lierre :

Cueillez 50 feuilles de lierre. Lavez-les soigneusement. Froissez-les pour casser les fibres (si vous avez la peau sensible, mettez des gants).

Versez un litre d'eau sur les feuilles et laissez bouillir 15 mn.

Laissez refroidir et filtrez dans un flacon de conservation.

Personnellement j'ajoute une cuillère à soupe de bicarbonate de soude et quelques gouttes d'huile essentielle de lavande ou de pamplemousse.

Ce mélange convient à toute sorte de linge et se conserve environ 6 semaines.

Attention : Les peaux sensibles peuvent développer des allergies à l'huile comme à la lessive. Il faut toujours essayer le contact sur une partie de peau fragile et attendre 24 h pour voir s'il y a réaction.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Cueillir et utiliser les baies de l'automne

22 Septembre 2020 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Les cueillettes

La nature a au moins 15 jours d'avance sur le calendrier alors il est grand temps d'aller découvrir les baies de l'automne et d'apprendre à utiliser leurs vertus.

Rendez-vous dimanche 27 septembre à 10 h 30 à Saint Broladre. 

Devant la chapelle Sainte Anne. Il devrait faire beau mais les bottes ou de bonnes chaussures et un pantalon long sont indispensables pour se préserver des orties.

Pensez à vous protéger des piqures de moustiques, ils sont virulent ces temps-ci.

Si vous souhaitez préparer une boisson vitaminée, munissez vous d'un petit bocal en verre de 250 cl avec environ 100 cl d'eau pure. Vous y déposerez vos baies au fur et à mesure de la récolte et elles commenceront leur macération.

Pour les autres récoltes prévoyez des sac en papier ou des boites hermétiques. Vous pourrez faire 4 ou 5 récoltes différentes.

Pensez à un petit sécateur ou des ciseaux car certaines branches sont splendides pour égayer la maison. Un bloc note pourrait vous être utile car il y a de nombreuses recettes pour utiliser toutes ces richesses.

Tarif adhérent 10 € - Non adhérent 12 €

Adhésion annuelle 10 €

Inscription indispensable car nombre de participants limité à 9 personnes.

(Pas de masque puisque nous sommes en pleine nature mais chacun sera attentif au respect de la distanciation physique.)

 

Lire la suite

Renforcer ses défenses immunitaires grâce au bain de forêt

16 Juillet 2020 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Sylvothérapie

Le bain de forêt est né au Japon il y a environ 15 ans sous le nom de Shin     rin (bain)  Yoku (forêt). Le terme de Shinrin Yoku a été utilisé pour la première fois en 1982 par le  Directeur de l'agence nationale des forêts du Japon.

Depuis des siècles les japonnais ont recours à la nature pour préserver leur santé, mais ils ne sont pas les seuls à être convaincus des bienfaits de Dame Nature.

Dans les années 80, le biologiste Edward Osborne Wilson a lui aussi popularisé le concept de biophilie (amour du vivant).

La sylvothérapie, un rituel qui consiste à enlacer les arbres était déjà pratiqué en France par les Druides.

Sans attendre les résultats d'études scientifiques, les humains ont toujours su, intuitivement, que la communion avec la nature leur procurait du bien-être.

Les  pouvoirs guérisseurs prouvés par la science :

  • Le bain de forêt renforce le système immunitaire via les cellules tueuses  (NK - natural Killer)
  • Il est un puissant anti-stress
  • Il fait disparaître la dépression, abaisse le seuil de la douleur et donne de l'énergie.
  • Il améliore la mémoire et la concentration
  • Il régule le rythme cardiaque et la pression artérielle
  • Il diminue la glycémie
  • Il aide à bien dormir et à récupérer physiquement et psychologiquement...

Dans une période aussi stressante que celle que nous vivons actuellement, avec la peur projetée sur tous les écrans et le martèlement des informations négatives, nous avons impérativement besoin de prendre du recul, de nous ressourcer, de nous faire du bien pour retrouver notre équilibre pour renforcer nos défenses immunitaires.

C'est pourquoi je vous propose de participer au programme :

"Renforcer ses défenses immunitaires"

Par groupe ou en individuel, vous apprendrez à pratiquer le bain de forêt comme on apprend les gestes d'hygiène lorsque l'on est enfant.

Nous nous concentrerons sur la respiration qui libère les bronches, sur la musique des plantes et des arbres qui apportent la sérénité, sur la sensation de bien-être que nous procure la nature lorsque nous ralentissons le rythme, éteignons nos pensées pour allumer tous nos sens...que du bonheur !

Et le bonheur, c'est la santé alors inscrivez-vous :

Cycles de 6 séances espacées d'une à deux semaines.

Tarif individuel : 25 € la séance 

Tarif groupe : 10 € la séance

Inscription indispensable car les groupes sont à petit effectif.

 

 

Lire la suite
1 2 3 > >>