Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
cueillir et cuisiner .fr
Articles récents

Cueillir en conscience

11 Mai 2022 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Les cueillettes

 

 

 

Bonjour à tous,

Pour faire suite à plusieurs demandes, je vous propose une sortie "cueillir en conscience pour le bien de tous".

Qu'il s'agisse des fleurs du jardin, des légumes du potager ou des plantes sauvages, savoir cueillir "en conscience" et surtout en étroite communication avec les plantes est indispensable.  Chacun peut trouver son chemin à travers les thèmes évoqués durant cette sortie pour établir une meilleure relation avec ce que nous récoltons.

Deux possibilités : 

- vendredi 20 mai à 15 h 

- samedi 21 mai à 11 h.

Rendez-vous sur le parking de l'église de Saint Broladre. Inscription indispensable 

Pas de tarif, mais une libre participation.

Je vous souhaite une excellente semaine et vous dit à très bientôt

Anne-Marie GERNOT

Lire la suite

Il fait si beau...

24 Mars 2022 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT

Je vous propose un sortie "musique des arbres" au Mont Dol ce week-end. Nous pourrons prendre de la force auprès du chêne, nous nourrir de la musique du châtaignier et nous relaxer sous les tilleuls....ou simplement nous poser autour d'une fougère qui fera vibrer nos racines profondes.

Samedi 26 mars à 14 h  et  dimanche 27 mars à 16 h.

Autres dates et/ou horaires sur demande.

Participation libre, inscription indispensable.

Pensez à apporter de quoi vous installer confortablement : tapis, couverture, siège et un peu d'eau pour vous hydrater.

A bientôt pour profiter de ce beau soleil !

Lire la suite

Bonne Année 2022

17 Janvier 2022 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT

C’est un rituel en début d’année de se souhaiter bonne année. . On peut le faire automatiquement par politesse, par convenance et on peut le faire avec le cœur, de manière appropriée à chacune de nos relations.

Cette année beaucoup m’ont dit : „j’ai du mal à dire bonne année...la situation générale n’est pas porteuse d’espoir“. Je suis convaincue que toute situation difficile nous aide à grandir si nous parvenons à la traverser en conscience.

Alors je vous souhaite à tous 

Une très bonne année 2022 : la paix, la joie, la sérénité, l’ouverture au changement et à la solidarité. Et plein de belles sorties dans la nature car la santé découle de tout cela.

 

 

Lire la suite

Balade contée musicale

23 Mai 2021 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Les arbres

 Regardez les arbres comme vous ne l'avez jamais fait !

 

Ils font partie de notre quotidien, ils se fondent dans le paysage et souvent nous ne les voyons même pas...mais s'ils disparaissaient, que deviendrions nous ?

Depuis la nuit des temps les arbres nous protègent, nous aident au quotidien et parfois nous guident. Ils nous nourrissent et nous soignent avec générosité.

Ils sont nos compagnons de route, nos amis de toujours et nous avons tous un souvenir d'enfance, une émotion pour un arbre particulier, que nous gardons dans notre cœur.

Vous vous essaierez à vivre comme un arbre, à voir et à entendre comme lui et à vous relaxer en écoutant leur musique.

 

Profitez d'une balade contée musicale en famille, entre amis, à une date et un horaire de votre choix .

7 jours sur 7 de 10 h à 19 h (sous réserve de disponibilité), ces sorties s'adressent à tous et s'adaptent aux particularités de chacun.

Sortie familiale ouverte à tous, et à tous les âges.

 

Inscrivez-vous pour retenir la date et l'horaire qui vous conviendra le mieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Utiliser le lierre grimpant

27 Septembre 2020 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Fait maison

Le lierre grimpant est toxique et nous ne pouvons pas le consommer mais nous pouvons l'utiliser pour fabriquer de l'huile de massage, de la lessive, du shampoing et décorer la maison de ses jolies baies noires.

Le lierre est le symbole du lien (je m'attache ou  je meurs), mais aussi de la persévérances. Il est résistant et veut sans cesse monter vers la lumière.

 

Fabriquer son huile de lierre : 

L'huile de lierre sert à apaiser les douleurs ostéo-musculaires et les courbatures. Pour les douleurs articulaires persistantes j'y ajoute quelques gouttes d'huile essentielle de gaulthérie.

Première étape : récolter les feuilles de lierre.

Promenez vous tranquillement avec l'intention de vous fabriquer une huile de lierre pour améliorer votre bien-être.

Laissez-vous "appeler"  par les feuilles les plus jolies, les plus brillantes, celles qui sont disposées à vous aider.

Prenez soin d'en cueillir de toutes les formes : palmées, arrondies, des grandes, des petites, des jeunes vert tendre, des plus anciennes vert foncé.

A la maison, lavez  vos feuilles à l'eau vinaigrée (si vous avez cueilli "propre", une seule eau suffit), puis séchez les soigneusement. Il ne faut pas qu'elles soient humides pour être mises dans l'eau.

Prenez un bocal en verre et mettez y vos feuilles en tapissant tout le tour du bocal puis en remplissant le centre. On peut couper les feuilles. Personnellement je ne le fais pas car j'y mets des intentions de guérison et laisse les feuilles agir.

Lorsque le bocal est plein, couvrez les feuilles d'huile d'olive bio, extraite par première pression à froid. Attendez qu'elle se mette en place et complétez le niveau. L'huile doit entièrement recouvrir les feuilles. Fermez le bocal et placez le au soleil ou à la lumière.

Le lendemain, si nécessaire, remettez de l'huile de manière à ce que les feuilles soient bien recouvertes. Durant 21 jours vous laisserez votre pot à la lumière en le retournant chaque jour pour que toutes les feuilles trempent bien. Si des feuilles ne sont pas dans l'huile, elles risquent de moisir.

Au bout de 21 jours, filtrez l'huile et placez la dans de petits flacons afin de ne pas mettre toute la quantité d'huile à l'air quand vous l'utilisez.

Etiquetez vos pots et rangez les à l'intérieur d'un placard à température constante et bien fermé. Ce produit se conserve plusieurs années.

 

Faire sa lessive au lierre :

Cueillez 50 feuilles de lierre. Lavez-les soigneusement. Froissez-les pour casser les fibres (si vous avez la peau sensible, mettez des gants).

Versez un litre d'eau sur les feuilles et laissez bouillir 15 mn.

Laissez refroidir et filtrez dans un flacon de conservation.

Personnellement j'ajoute une cuillère à soupe de bicarbonate de soude et quelques gouttes d'huile essentielle de lavande ou de pamplemousse.

Ce mélange convient à toute sorte de linge et se conserve environ 6 semaines.

Attention : Les peaux sensibles peuvent développer des allergies à l'huile comme à la lessive. Il faut toujours essayer le contact sur une partie de peau fragile et attendre 24 h pour voir s'il y a réaction.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Cueillir et utiliser les baies de l'automne

22 Septembre 2020 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Les cueillettes

La nature a au moins 15 jours d'avance sur le calendrier alors il est grand temps d'aller découvrir les baies de l'automne et d'apprendre à utiliser leurs vertus.

Rendez-vous dimanche 27 septembre à 10 h 30 à Saint Broladre. 

Devant la chapelle Sainte Anne. Il devrait faire beau mais les bottes ou de bonnes chaussures et un pantalon long sont indispensables pour se préserver des orties.

Pensez à vous protéger des piqures de moustiques, ils sont virulent ces temps-ci.

Si vous souhaitez préparer une boisson vitaminée, munissez vous d'un petit bocal en verre de 250 cl avec environ 100 cl d'eau pure. Vous y déposerez vos baies au fur et à mesure de la récolte et elles commenceront leur macération.

Pour les autres récoltes prévoyez des sac en papier ou des boites hermétiques. Vous pourrez faire 4 ou 5 récoltes différentes.

Pensez à un petit sécateur ou des ciseaux car certaines branches sont splendides pour égayer la maison. Un bloc note pourrait vous être utile car il y a de nombreuses recettes pour utiliser toutes ces richesses.

Tarif adhérent 10 € - Non adhérent 12 €

Adhésion annuelle 10 €

Inscription indispensable car nombre de participants limité à 9 personnes.

(Pas de masque puisque nous sommes en pleine nature mais chacun sera attentif au respect de la distanciation physique.)

 

Lire la suite

Renforcer ses défenses immunitaires grâce au bain de forêt

16 Juillet 2020 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Sylvothérapie

Le bain de forêt est né au Japon il y a environ 15 ans sous le nom de Shin     rin (bain)  Yoku (forêt). Le terme de Shinrin Yoku a été utilisé pour la première fois en 1982 par le  Directeur de l'agence nationale des forêts du Japon.

Depuis des siècles les japonnais ont recours à la nature pour préserver leur santé, mais ils ne sont pas les seuls à être convaincus des bienfaits de Dame Nature.

Dans les années 80, le biologiste Edward Osborne Wilson a lui aussi popularisé le concept de biophilie (amour du vivant).

La sylvothérapie, un rituel qui consiste à enlacer les arbres était déjà pratiqué en France par les Druides.

Sans attendre les résultats d'études scientifiques, les humains ont toujours su, intuitivement, que la communion avec la nature leur procurait du bien-être.

Les  pouvoirs guérisseurs prouvés par la science :

  • Le bain de forêt renforce le système immunitaire via les cellules tueuses  (NK - natural Killer)
  • Il est un puissant anti-stress
  • Il fait disparaître la dépression, abaisse le seuil de la douleur et donne de l'énergie.
  • Il améliore la mémoire et la concentration
  • Il régule le rythme cardiaque et la pression artérielle
  • Il diminue la glycémie
  • Il aide à bien dormir et à récupérer physiquement et psychologiquement...

Dans une période aussi stressante que celle que nous vivons actuellement, avec la peur projetée sur tous les écrans et le martèlement des informations négatives, nous avons impérativement besoin de prendre du recul, de nous ressourcer, de nous faire du bien pour retrouver notre équilibre pour renforcer nos défenses immunitaires.

C'est pourquoi je vous propose de participer au programme :

"Renforcer ses défenses immunitaires"

Par groupe ou en individuel, vous apprendrez à pratiquer le bain de forêt comme on apprend les gestes d'hygiène lorsque l'on est enfant.

Nous nous concentrerons sur la respiration qui libère les bronches, sur la musique des plantes et des arbres qui apportent la sérénité, sur la sensation de bien-être que nous procure la nature lorsque nous ralentissons le rythme, éteignons nos pensées pour allumer tous nos sens...que du bonheur !

Et le bonheur, c'est la santé alors inscrivez-vous :

Cycles de 6 séances espacées d'une à deux semaines.

Tarif individuel : 25 € la séance 

Tarif groupe : 10 € la séance

Inscription indispensable car les groupes sont à petit effectif.

 

 

Lire la suite

Promenade pédagogique pour petits et grands

5 Mars 2020 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Les promenades

L'émerveillement est à la base du respect :

Apprendre à aimer et à respecter les végétaux en découvrant leur vie secrète.

Nous vous proposons :

Une promenade en milieu naturel et observation de l’environnement végétal.

Du connu vers l’inconnu :

  • Inventaire des plantes et des arbres déjà connus par les participants.

  • Identification de quelques plantes sauvages, comestibles et/ou médicinales pour se souvenir que les plantes nous nourrissent et nous soignent depuis la nuit des temps.

  • Développent des informations selon Cleve Backster (La sensibilité des plantes testée au détecteur de mensonge), Francis Hallé (intelligence cognitive des plantes), Jean Thoby (musique des plantes) etc…

  • Écoute de leurs mélodies.

Des informations qui vous feront voir le végétal sous un autre jour :

Les plantes n’ont pas d’yeux, pas d’oreilles et pas de bouche, pourtant elles communiquent entre elles et avec leur environnement : comment font-elles ?

Les plantes sont-elles intelligentes ? - Sont-elles sensibles ?

La vache dans son pré : qui décide de ce qu’elle broute ?

Comment les plantes qui sont statiques se défendent-elles contre leurs agresseurs ?

Comment font-elles pour survivre depuis la nuit des temps ?

Comment la musique des plantes les soignent et nous soignent ? Principes de la génodique.

Écoute de la musique des plantes et des arbres .

 

Conditions matérielles :

Public : tout public – Parcours accessible à tous – Possibilité de s’asseoir pour écouter.

Possible en intérieur comme en extérieur

Intervenante :

Anne-Marie GERNOT animatrice spécialisée en sylvothérapie holistique, plantes sauvage et musicothérapie végétale.

 

Lire la suite

Sylvothérapie holistique : l'art de se soigner grâce aux arbres.

30 Décembre 2019 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Sylvothérapie

Qu'est-ce que la Sylvothérapie Holistique ?

C'est l'art de se soigner grâce aux arbres et à travers ses cinq sens. 

Les arbres font partie intégrante de notre environnement et nous rendent de nombreux services :

  • Rafraîchissent l'air et le purifient
  • Produisent de l'oxygène
  • Dépolluent les villes et absorbent les métaux lourds
  • Retiennent l'humidité, appellent la pluie
  • Nous inondent d'huiles essentielles bienfaisantes
  • Produisent de l'humus grâce aux mycorhizes
  • Nous nourrissent, nous chauffent, nous abritent, nous aident au quotidien depuis la nuit des temps....
  • Et en plus ils nous soignent !

L'arbre est un être vivant hypersensible et indéfinissable.

Il fait partie de nos racines profondes car un jour il fut notre compagnon de route. Nous vivions dans et par les arbres et nous en avons gardé un souvenir inconscient. 

Lorsque nous regardons un arbre, nous avons le cœur en joie !

Il a été scientifiquement prouvé que le simple fait de voir un arbre de sa chambre, permet aux personnes hospitalisées de guérir plus vite et d'être moins sensibles à la douleur.

Un scanner montre que la simple vue d'une image d'arbre mobilise plus de zones cérébrales que n'importe quelle autre image.

Nous communiquons avec lui de manière inconsciente, à travers notre système immunitaire qu'il renforce lorsque nous le côtoyons.

 

La sylvothérapie s'adresse à nos 5 sens :

  • La vue et le toucher : le bain de forêt (qui fait appel à tous les 5)
  • Le goût : la gémmothérapie, infusions et nutrition
  • l'odorat : les fumigations sèches et humides, les encens
  • L’ouïe : la musicothérapie végétale et relaxation végétalo-mélodique

Le bain de forêt :

Aussi appelé shinrin yoku, le bain de forêt est une marche lente  au milieu des arbres. Elle se pratique au rythme de la relaxation dynamique au cours de laquelle nous utilisons nos cinq sens pour nous reconnecter à la nature.

Depuis des siècles et dans toutes les traditions, les humains ont  su que les arbres leur offraient une énergie de guérison. Aujourd’hui, les scientifiques se penchent sur ces traditions et font des expériences qui prouvent les bienfaits des arbres.

Bienfaits scientifiquement prouvés :

Après 30 minutes de bain de forêt, il est observé une baisse de la tension chez les personnes souffrant d’hypertension, la régularisation du taux de glycémie chez les diabétiques.

Des tests psychologiques ont permis de mesurer les variations de l’humeur de sujets suite à une balade en forêt. Ainsi, la promenade en  forêt augmente les scores sur l’échelle de la « vigueur » des sujets, tout en diminuant ceux de l’anxiété, de la dépression et de la colère.

Le « Forestry and Forest Products Research Institute » japonais a publié une étude qui démontre que le fait de marcher dans les bois fait baisser le taux de cortisol, cette hormone étant considérée comme la  principale hormone de stress.

Les bains de forêt pourraient augmenter l’activité des lymphocytes NK, également appelés cellules tueuses naturelles ou lymphocytes nuls. Ces cellules fabriquées dans la moelle osseuse produisent des substances chimiques qui détruisent les cellules cancéreuses. Ainsi, 2 groupes d’hommes et de femmes ont effectué un séjour de 3 jours et 2 nuits en forêt. Durant ce séjour, ils ont fait  3 balades et ont dormi dans un hôtel en plein cœur de la forêt. Des tests sanguins ont été réalisés avant et après le séjour : l’activité des lymphocytes NK avait largement augmenté dans les 2 groupes. Cette augmentation a persisté 30 jours après leur retour…

Les bains de forêt sont très bénéfiques aux enfants. Les contacts avec la nature contribuent au développement de la mémoire, la concentration et apaise les enfants hyperactif et/ou hypersensibles.

 


Le bain de forêt est une méthode de soins par les arbres, mais il n'est pas le seul.

La gemmothérapie :

Ou comment se soigner grâce aux bourgeons et aux jeunes pousses d'arbres.

 L’idée étant que le bourgeon renferme à lui seul l’énergie de la feuille, de la fleur et du fruit, d’où une action bien plus complète lors de son utilisation en interne.

Un peu comme les "cellules souche", le bourgeon est le lieu privilégié de la croissance et de la multiplication cellulaire. C’est pourquoi le macérât de bourgeons vient booster les processus vitaux de l’organisme.

Cette technique prend en considération l’homme dans sa globalité (notion de terrain).

On utilise des bourgeons et des jeunes pousses, à l’état frais, macérés pendant 21 jours dans un mélange de glycérine, d’eau et d’alcool.

C’est un concentré d’informations et d’énergie vitale, qui rassemble toute la puissance et l’énergie de l’arbre ou de la plante utilisée.

 

 


Se nourrir avec les arbres :

Les arbres nous nourrissent depuis des millénaires. Leurs fruits sont savoureux et riches en vitamines et en éléments minéraux. Certains fruits à coque se conservent très longtemps et permettent de passer l'hiver sans craindre la famine.

Ce que l'on sait moins, c'est que l'on peut aussi consommer leurs feuilles, soit sous forme de boisson, soit en salade lorsqu'elles sont jeunes, mais aussi sous forme de farine.

La farine de feuilles de tilleul par exemple a aidé à survivre de nombreuses personnes durant les guerres. Aujourd'hui, faire des crêpes ou du pain à la farine de tilleul est devenu un amusement pour les enfants, mais les propriétés de la farine de tilleul restent très intéressantes en terme de nutrition.

Avec les fleurs de nombreux arbres, on prépare des infusions, des sirops, des confitures et des gelées. Un régal à la portée de tous et offert par Dame nature.

 

Les fumigations et encens :

A partir de morceaux de feuilles, de racines, d'écorces.

  • Humides :  bouillies dans de l'eau
  • Sèches : parties d'arbre séchées et broyées brûlées sur le charbon de bois.
  • Encens : avec  les genévriers, les mélèze, les conifères.

Il est scientifiquement prouvé que les fumigations influencent positivement le taux d'ions négatifs (bons pour notre santé) dans les pièces ainsi purifiées.

 

 

Musicothérapie végétale :

Prévention et soin des maladies humaines par la musique des plantes : une plante est capable de produire une musique susceptible d'améliorer l'état intérieur d‘un humain comme d‘un végétal...mais sans décodeur, l'humain ne peut entendre cette musique

Comment se crée la musique des plantes ?

Les acides aminées créent une chaîne protidique qui, en passant à travers un ribosome (sorte d'entonnoir) créent une oscillation, donc une vibration, donc un son que les insectes entendent via leurs antennes. Notre oreille humaine a besoin d‘un décodeur pour la percevoir.

Les plantes sont des musicothérapeutes qui savent calmer notre stress, faire baisser notre tension, diminuer notre glycémie et bien d'autres choses encore.

Relaxation végétalo_mélodique :

A mi chemin entre pleine conscience et musicothérapie, le bain de forêt musical vous apporte un moment de détente et de relaxation profonde.

 

La sylvothérapie holistique est une spécialité qui trouve sa place

parmi les médecines douces et les techniques antistress. Elle a fait ses preuves depuis longtemps pour aider les personnes souffrant d'un burn-out, ou de maladie du stress.

 

 

Lire la suite

Il est grand temps de cueillir les baies de l'automne (2)

8 Octobre 2019 , Rédigé par Anne-Marie GERNOT Publié dans #Les cueillettes

Le cynorhodon :

Le cynorhodon est le fruit de l'églantier (rosier sauvage). Il se présente comme un petit fruit ovale rouge vif, orangé parfois. Lorsqu'il mûrit, il devient un peu mou et lorsqu'on presse dessus, il laisse échapper une chair rose et des "graines" très dures : des akènes.

Il est très connu sous le nom de "gratte cul" ou de "poil à gratter". Outre sa forte teneur en vitamines C, il peut être utilisé pour se débarrasser d'une diarrhée et/ou d'oxyures.

 

 

Comment les cuisiner ?

D'abord, il faut les cueillir...attention, ça pique et les épines s'accrochent aux vêtements et à la peau.

Cette année, la nature est généreuse, on peut faire de belles récoltes en peu de temps.

 

Maintenant commence un travail de patience : il faut les nettoyer, enlever les feuilles, les tiges, les fruits abîmés. Les laver à l'eau vinaigrée puis, fruit par fruit enlever à l'aide d'un couteau les deux extrémités.

Si vous n'avez pas le temps de les cuisiner, ou si vous n'en avez pas assez, vous pouvez les congeler.

Sirop, gelée, confiture,  ça commence toujours par une décoction.

Mettez 500 g de fruits dans un litre d'eau froide et portez à ébullition. Laissez bouillir 10 à 15 minutes puis laissez refroidir hors du feu jusqu'à refroidissement complet.

Pour le sirop : passez les fruits dans une passoire pour ne recueillir que le jus, puis pesez le. Remettez votre jus dans une casserole avec autant de sucre que de jus et portez à ébullition. Laissez bouillir et tournant de temps en temps et en vérifiant la texture. Selon ce que vous voudrez faire de ce sirop, vous le laisserez plus ou moins. 

Un sirop peut servir à parfumer une salade de fruits, une compote, et même une sauce pour un plat salé sucré.

Laissez le refroidir puis versez le dans une petite bouteille étiquetée et conservée au réfrigérateur. Vous pouvez aussi le congeler en petits carrés pour mettre dans la limonade.

Pour la confiture : vous passez les fruits entiers au moulin à légumes, jusqu'à ce qu'il ne reste que les akènes dans le fond du moulin. C'est un jeu de patience et vous devrez vous y reprendre à plusieurs fois.  Il faut un "moulin de grand-mère" car aucun mixeur n'est capable de casser les akènes.

Vous recueillez alors une compote que vous pouvez sucrer à 300 g de sucre pour 500 g de compote et ajouter un peu d'agar agar en fin de cuisson. La cuisson est la même que pour toutes les confitures.

Pâtes de fruits : 100 g de compote pour 100 g de sucre et cuire assez longtemps pour que le mélange épaississe. Déposer sur la lèche frites un papier cuisson et versez la pâte. Laissez refroidir...Découpez des petits carrés que vous roulez dans du sucre et les conservez dans une boite en fer.

 

 

Le plein de vitamines C

Le cynorhodon est le fruit le plus riche en vitamines C. A poids égal, il est plus riche que le citron. 

Après avoir cueilli et nettoyé lavé vos fruits, vous les séchez soigneusement et les rangez dans un sac en papier ou une boite en fer, à l'abri de la chaleur et de l'humidité.

Durant tout l'hiver, tous les 10 jours vous prendre 10 à 15 fruits que vous passerez au moulin à café, jusqu'à obtenir une poudre au goût acidulé. Mettez la dans un petit pot en verre, au réfrigérateur et vous pourrez en saupoudrer vos salades et vos desserts chaque jour. A ne consommer que jusqu'à 16 h, après, ça risque de vous empêcher de dormir.

A conserver en poudre 10 jours maximum au réfrigérateur.

Lire la suite
1 2 3 > >>